Rechercher
  • Eques Finance

Qui est La Vie, la start-up française qui veut s'imposer dans le secteur de la viande végétale ?

Dernière mise à jour : 25 févr.

Avoir un star hollywoodienne comme Natalie Portman comme investisseur n'est pas donné à toutes les start-up françaises. C'est pourtant la performance qu'a réussie La Vie, une pépite française de la foodtech. Le 18 janvier, cette jeune entreprise a annoncé une levée de fonds de 25 millions d'euros. Aux côtés de l'actrice américaine, on retrouve les fonds de capital-risque Seventure, Oyster Bay, Partech ou Bleu Capital ou encore les fondateurs d'autres start-up européennes à succès, comme Vinted, Back Market et BlaBlaCar. Des produits fabriqués par Sodebo Fondée en 2019 par Nicolas Schweitzer et Vincent Poulichet, La Vie propose de remplacer le bacon par des protéines de soja grâce à une technique brevetée, qui lui permet de produire du gras à partir de protéines végétales. « Nos recettes de gras végétal reproduisent le goût, l’aspect et la texture véritables du cochon » insistent les fondateurs. Plus de trois années de R&D ont été nécessaires à la pépite pour mettre au point ces deux premières recettes. « Les premières applications sont du bacon végétal pour la restauration et des lardons végétaux disponibles dans les supermarchés Carrefour », précise l'entreprise. Ces deux produits 100% français seront produits dans l'usine vendéenne de Sodebo. Devenir l'un des trois leaders du secteur Le marché de la viande végétale devrait atteindre les 10 millions d'euros d'ici à 2030. La Vie entend s'imposer comme l'un des leaders et intégrer le top 3 mondial des entreprises du secteur, aux côtés d'acteurs comme l'américain Beyond Meat. « Notre mission avec La Vie est de faire évoluer les gens de l’animal au végétal. Les oppositions actuelles sur le sujet sont un peu dépassées, car même les plus gros amoureux de la viande ne mangent pas de viande pour l’animal, mais malgré l’animal. Avec nos produits, on est certains de parvenir à rassembler tout le monde un jour autour de la même table », veut croire Romain Jolivet, directeur marketing et création. Outre le goût, l'entreprise met en avant les performances environnementales de ces recettes. « Les bacons végétaux émettent 88% de moins de CO2, consomment 82% moins d'eau et utilisent 74% de sol que l'élevage intensif » avance la marque. Cette nouvelle levée de fonds doit permettre à La Vie de continuer d'investir en R&D. La start-up entend également s’appuyer sur le recrutement de 40 nouveaux talents, de sorte à doubler ses effectifs dès 2022.

Source : https://www.usinenouvelle.com/article/qui-est-la-vie-la-start-up-francaise-qui-veut-s-imposer-dans-le-secteur-de-la-viande-vegetale.N1774882



3 vues0 commentaire